Accueil fleche Revitalisation des quartiers fleche Brabant-Nord-Saint-Lazare 2018-2022 fleche Périmètre
Revita- lisation des quartiers

Contrat de rénovation urbaine
Brabant-Nord-Saint-Lazare

Périmètre

Ce périmètre de taille relativement importante, une cinquantaine d’ilots, dispose d’un statut particulier qui résulte de sa localisation et de ses diverses activités !
Adossé à la Gare du Nord et au quartier Manhattan (qui héberge aujourd’hui quelque 40 000 employés), il est traversé par de nombreuses lignes de métro, de trams et de bus locaux et internationaux, soit un important nœud modal.

Bordé au sud, sur la commune de Saint-Josse, par le jardin et le Centre culturel du Botanique et traversé, du nord au sud, par l’Axe royal, les commerces de la rue de Brabant et les bars de la rue d’Aerschot, il est visité quotidiennement par des milliers de visiteurs venus de Belgique et d’ailleurs.

En effet, les quelque 250 magasins de la rue de Brabant proposent une diversité impressionnante de produits du monde : nourriture, tissus, ameublement, épices, vêtements, chaussures … pas faciles à trouver ailleurs tandis que la rue d’Aerschot et quelques rues perpendiculaires conjuguent carrées et bars de prostitution.

En amont, sur la crête, à cheval sur Saint-Josse et Schaerbeek, un autre axe commerçant très important traverse le périmètre : la « Petite Anatolie », un tronçon de la chaussée de Haecht porteur d’une identité ethnique forte, à savoir, celle de la communauté turque.

Aussi de nombreux habitants, commerces, écoles, espaces culturels, associations s’y côtoient … Les façades des maisons souvent effritées longent des rues sujettes à des incivilités : dépôts d’immondices clandestins, déjections, émanations d’odeurs fortes.

Soit une concentration de places, bâtiments, axes à vocation régionale, divers marqueurs territoriaux situés à la lisière du périmètre dont l’identité forte attire un public spécifique. Il en résulte des difficultés de coexistence de par la forte concentration des publics et activités qu’ils induisent.

La population du quartier est caractérisée par :

  • une forte densité,
  • une moyenne d’âge inférieure à la moyenne régionale (population jeune avec une proportion élevée des jeunes gens isolés et de familles relativement nombreuses),
  • une surreprésentation d’hommes,
  • une importante variété des origines,
  • un revenu moyen inférieur à la moyenne régionale.